Rechercher

BP51 – La gestion du télétravail


Avec les récents évènements, plusieurs entreprises ont été obligées d’intégrer le télétravail dans leurs méthodes de travail. Toutefois, cette pratique ne date pas d’hier et était souvent mal perçue. Elle est maintenant de mise et nous devons apprendre à l’appliquer de façon efficace. Regardons certaines données à propos du télétravail dans le monde et explorons certaines actions qui pourraient améliorer la gestion d’équipe en télétravail si elles sont appliquées par les gestionnaires.


Le télétravail en chiffres :


Le télétravail dans le monde :


  • En 2017, 30% des employés en Scandinavie employaient cette pratique et 25%, en France;

  • Ce pourcentage augmente de 25% à 29% en 2018 en France.


Économies :

  • Selon une étude réalisée en France, l’augmentation d’employés en télétravail ferait économiser environ 100 millions d’heures de trajet et réduirait autour de 7 millions de tonnes de gaz à effets de serre par année;

  • Le télétravail réduirait 54% du temps de trajet;


Augmentations :

  • Le télétravail engendrerait 36% plus de flexibilité aux employés dans leur travail;

  • Il augmenterait de 36% l’efficacité au travail;

  • Hausse de productivité :


  • Entre 20% et 50% chez IBM en 2006;

  • Entre 20% et 25% chez JD Edwards en 2006;

  • Entre 10% et 30% au Québec selon une étude réalisée par le Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO)


Les bonnes pratiques pour le gestionnaire


1. Établir des règles :

Ce n’est pas parce que les employés ne sont pas dans le champ de vision de leur employeur qu’ils ne doivent respecter aucune règle. En implantant le télétravail comme mode de travail, il est primordial que le tout soit encadré. Par exemple :

  • Préparer une politique de travail sous forme d’une entente entre l’employé et l’employeur à travers un guide de l’employé ou autres;

  • Définir le plus clairement possible, sans être trop contraignant, le nombre de jours consécutifs permis en télétravail ou le nombre de jours par semaine;

  • L’autorisation ou non d’envoyer des courriels ou des communications en dehors de certaines plages horaires.


2. Établir des objectifs clairs du télétravail et se fixer des indices de performances :


Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une entreprise voudrait implanter le télétravail. En plus de vouloir diminuer les coûts d’immobilier, augmenter la productivité ou le bien-être des employés, il est également possible de viser une augmentation de la capacité de résilience dans le cas d’imprévus majeurs, la diminution des gaz à effets de serre causés par le transport, etc. Peu importe les objectifs visés, l’idéal serait :

  • d’établir des indicateurs (de productivité, de satisfaction, de sociabilité, etc.) ;

  • d’analyser à une périodicité prédéterminée les résultats des indicateurs.


3. Préciser les attentes envers chaque membre de l’équipe. Cela est vrai en tout moment, mais particulièrement en mode télétravail.


4. Consulter ses employés pour avoir des réponses et des suggestions subjectives. Suite à cela, il faut en prendre connaissance, évaluer les suggestions et faire preuve de créativité pour trouver des solutions.


5. Former les gestionnaires ET les employés sur les enjeux du télétravail (bonnes pratiques, outils, pièges à éviter, risques, impacts sur les livrables et impacts sur la vie personnelle, etc.)


6. S’assurer que les infrastructures technologiques sont fiables et offrir un soutien adéquat.


7. Prioriser la communication : le dernier et non le moindre. En cas de doute ou de préoccupation, afin d’établir les règles, de partager les objectifs, de partager les attentes et pour assurer une application du télétravail de manière balancée, la communication entre les gestionnaires et leurs équipes est la clé pour la réussite.




Nous pourrions conclure en mentionnant que ces informations peuvent être utiles en cas de télétravail en temps de COVID ou non. Plusieurs entreprises se sont vues catapultées dans cette nouvelle réalité, mais rien ne nous empêche d’en tirer profit et de maximiser ces bienfaits.



  1. THERIN, Frédéric (07-01-2019). Les télétravailleurs sont plus efficaces que les employés de bureau. Consulté le 29 janvier 2021. http://www.influencia.net/fr/actualites/media-com,etudes,teletravailleurs-sont-plus-efficaces-que-employes-bureau,8960.html

  2. PAYS, Guillaume (02-05-2019). Le télétravail : chiffres, enjeux et facteurs clés de succès. Consult le 29 janvier 2021. https://blog.calexa-group.com/teletravail-chiffres-enjeux-facteurs-succes

  3. ARCAND, Jocelyne (22-09-2006). Le télétravail comme solution d’affaires : Pourquoi et comment?. Consulté le 29 janvier 2021. https://ordrecrha.org/ressources/TBD/2006/09/le-teletravail-comme-solution-d-affaires-pourquoi-et-comment

  4. WOLFE, Paul (02-07-2019). Pour une approche équilibrée du télétravail. Consulté le 29 janvier 2021. https://quebec.huffingtonpost.ca/paul-wolfe/teletravail-productivite-salaire-bonheur-approche-equilibree-employeur_a_23664113/


15 vues0 commentaire