Rechercher

BP36 – Le bien-être au travail: Le meilleur «pourquoi»

On ne va pas se le cacher : il y a beaucoup plus de chances que le résultat de ce qu’on fait soit de meilleure qualité, si, lorsqu’on le fait il existe un réel désir de le faire. Il en est de même pour le travail. Pouvons-nous vraiment performer si nous n’aimons pas ce que nous faisons? Si nous ne croyons pas en ce que nous faisons? Ou si l’environnement pour y arriver est déplaisant? Discutons un peu de ce qui influence le bien-être au travail.

Pourquoi améliorer notre environnement au travail?

Tout d’abord, rappelons un point dont tout le monde a connaissance : Nous passons une grande partie de notre journée et de notre vie à travailler. De manière générale, nous travaillons autour de 8 heures par jour. Nous nous réveillons pour aller travailler. Nous nous habillons pour aller travailler. Nous nous déplaçons pour aller travailler. Ensuite, nous commençons notre journée de travail qui est scindée par une heure pour manger. Nous passons donc 9 heures au travail. À cela ajoutons le 2 heures de préparation et transport le matin et l’heure de retour du travail en fin de journée. Total : entre 8 et 12 heures de notre journée que notre cerveau pourrait associer au travail. Il ne faut pas être un génie pour conclure que si nous n’aimons pas le temps passé au travail, nous risquons fort probablement de vivre la grande majorité de notre journée de manière insatisfaisante. En plus d’avoir un impact direct sur la performance, cela peut avoir un effet néfaste sur notre tempérament et notre bonheur, un cadre obscur dans lequel personne veut s’y retrouver reflété.

Ce qui influence notre bien-être au travail

Si nous posons la question : pourquoi allez-vous travailler? La réponse la plus fréquente risquerait d’être : pour l’argent. Mais si nous prenons le temps d’y réfléchir, nous allons vite convenir qu’il y a plus que ça. L’argent ne fait pas le bonheur, mais ne le cachons pas : il aide grandement. Donc, à part le volet économique qu’est-ce qui pourrait avoir une influence dans notre bien-être au travail?

  • Les conditions de travail : Des installations confortables, un horaire flexible, avoir les bons outils pour faciliter le travail, etc.;

  • Les possibilités de grandir et d’évoluer : L’être humain est naturellement un être adaptatif. Nous voulons donc grandir et évoluer et cela doit également avoir lieu à l’endroit où nous passons environ le tiers de notre vie pendant nos années de travail;

  • La stabilité à l’emploi (faible risque de perdre l’emploi) : Avoir une sécurité d’emploi est très souvent essentielle dans cette société où les obligations sont nombreuses;

  • La relation avec vos collègues et vos supérieurs : Entretenir des relations saines et respectueuses;

  • La satisfaction du travail en lui-même: Êtes-vous fier de ce que vous accomplissez; Voir l’utilité à ce que nous faisons;

  • Le niveau de responsabilité et de confiance exprimé par vos pairs et vos supérieurs : Ne pas se sentir trop surveiller ou ni sentir aucun support;

  • La reconnaissance de votre travail;

  • La sensation de se sentir prise en compte et d’appartenir à la culture d’entreprise.

Tous ces points peuvent avoir des influences différentes d’une personne à l’autre. L’idéal est donc de créer un environnement de travail suffisamment balancé pour que globalement nous nous sentions bien au travail.

Le meilleur pourquoi…

D’un autre côté, chacun des éléments mentionnés ci-dessous contribue à augmenter le bien-être au travail, mais peut-il répondre à la question du pourquoi? À notre humble avis, le summum du bien-être au travail serait d’en réaliser un qui correspond à vos croyances et valeurs les plus profondes. Certains peuvent appeler cela une passion ou simplement ‘’faire quelque chose que l’on aime’’. De notre côté, nous appelons plutôt cela réaliser quelque chose en quoi nous croyons. En d’autres mots, si nous croyons que ce que nous faisons crée quelque chose que nous désirons apporter à ce monde, il sera plus facile d’accepter les aspects plus négatifs que cela comporte.


Par exemple, «Pourquoi êtes-vous gérant de projet en construction?» Quelle réponse est plus attirante : «car ça paye bien et cela m’amène de la reconnaissance» ou «car je contribue à ma société en bâtissant des infrastructures qui seront utiles à la population.» «Pourquoi allez-vous travailler? - Car j’ai besoin d’argent.» ou «Parce que je travaille sur la construction d’une nouvelle usine de recyclage qui sera bénéfique pour notre avenir.»


Ne confondons pas les choses : il serait utopique de dire que nous ne travaillons pas pour l’argent. Tout le monde le fait. Et il est faux que, même si nous jugeons que nous aimons notre travail, nous avons tous les jours envie d’aller travailler. Le but est donc de se réveiller plus souvent le matin avec l’envie de faire quelque chose en lequel nous croyons que d’aller travailler que par pur obligation.

En bref

Pourquoi viser le bien-être au travail? Pour fomenter le positivisme. Pour contagier notre entourage d’ondes positives. Pour participer à la création d’une communauté bienveillante. Visons le bien-être au travail simplement pour se sentir BIEN! Tout le monde en ressortira gagnant : Employeurs, employés, collaborateurs, clients, familles, amis, etc.


17 vues0 commentaire